Dix choses à savoir sur Denise Nyakeru Tshisekedi, l’épouse du président de la RDC

Son époux a été investi président de la RDC le 24 janvier. Après avoir travaillé à Bruxelles, la nouvelle première dame a l’intention de jouer un rôle actif. Sa priorité : la défense des droits des femmes

Née le 9 mars 1967 à Bukavu, dans le Sud-Kivu, la première dame est une Mushie. Félix Tshisekedi comptait sur cet atout pour séduire les électeurs de cette province très peuplée. Finalement, son alliance avec Vital Kamerhe, lui aussi mushi et très influent dans ce bastion, a rendu cette stratégie superflue. Juste après son investiture, le président l’a d’ailleurs nommé directeur de cabinet.

  • « Évolués »

Le père de Denise, Étienne Nyakeru, était un « évolué », comme on disait encore sous la colonisation belge. Il avait un poste à responsabilité dans l’administration de ce qui était encore la province unifiée  du Kivu. Une de ses soeurs, Jeannette, a été diplomate à Londres.

  • Orpheline

Un de ses beaux-frères est le «général docteur » Gilbert Kabanda Kurhenga, commandant du corps de santé de l’armée. Elle n’a que neuf mois quand elle perd son père, sa mère et l’un de ses oncles dans un accident de voiture à Bukavu. En raison du décès prématuré de ses parents, elle n’a pu apprendre le mashi, sa langue maternelle.

  • Kinoise d’adoption

Son oncle, l’abbé Sylvestre Ngami Mudahwa, aumônier catholique des Forces armées zaïroises, la recueille alors à Kinshasa, ainsi que la plupart de ses frères et soeurs. Grâce à lui, ils bénéficient d’une éducation. C’est dans la capitale que la jeune Denise a appris le lingala.

  • Fratrie soudée

Pour ses études, la solidarité familiale a joué à plein. Sa sœur Stéphanie (« Fanny ») l’a hébergée à Bruxelles pendant qu’elle se formait au métier d’infirmière, et sa soeur Jeannette, à Londres, lorsqu’elle y faisait un stage.

  • Félix

Elle a rencontré Félix Tshisekedi en Belgique. Marié depuis vingt trois ans, le couple a cinq enfants : Fanny, Anthony, Christina, Sabrina et Serena.

  • Protocole

John Nyakeru,  l’un de ses frères aînés, a travaillé pendant plusieurs  années au service du protocole de la présidence, sous Joseph Kabila, alors que son mari était opposant. Le 6 mars, après son élection, Félix Tshisekedi l’a nommé chef de ce même service.

  • Jardins d’Ariane

Il y a quelques mois encore, la première dame exerçait sa profession d’infirmière aux Jardins d’Ariane, une maison de repos  pour personnes âgées, dans la commune de Woluwe-Saint-Lambert, à Bruxelles. Elle n’a quitté son travail qu’au début de la campagne présidentielle de son mari.

  • Premier discours

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, elle a prononcé son premier discours de première dame. Elle y a annoncé son intention de s’investir dans la lutte contre les violences et les discriminations dont les femmes sont victimes.

  • Médisance

Les rumeurs malveillantes la visant  ayant redoublé depuis l’élection de son époux, sa famille a confié à Jean-Bosco Bahala, exprésident du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, et par ailleurs son cousin éloigné, le soin de rédiger sa notice biographique. Ce document de cinq pages a été rendu public le 8 mars.

 

Jeune Afrique

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*