La société civile environnementale dit non au déboisement dans le Parc National de Kahuzi-Biega.

La société civile environnementale a organisé une manifestation pacifique dans la ville de Bukavu pour dire non à la destruction des aires protégées au Sud-Kivu. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de l’environnement célébrée chaque 5 juin.

Les manifestants et la société civile environnementale demandent l’engagement effectif des autorités provinciales dans la gestion efficace de l’environnement, la conservation de la biodiversité et la gestion rationnelle des ressources naturelles au Sud-Kivu.

Selon Josué Aruna, président de cette structure, la célébration de cette journée est une occasion pour dire non au déboisement de parc national de Kahuzi-Biega et à la destruction des espèces aquatiques se trouvant dans le lac Kivu, Tanganyika et la rivière Ruzizi.

« Cette journée est une occasion pour déposer un mémorandum aux autorités de la province. Le mémorandum est couplé avec trois séquences des recommandations. D’abord, nous demandons au gouverneur de mettre en place des dispositions sur la gestion efficace en termes de gouvernance des ressources naturelles. Ensuite, nous recommandons aux autorités de s’impliquer sur la gestion efficace des écosystèmes aquatiques. »

Le thème de cette journée est ‘‘la pollution de l’air’’. Cette manifestation a connu la participation de certaines organisations intervenant dans le domaine de l’environnement.

Cette marche pacifique a commencé à la place Munzihirwa en passant par l’avenue patrice Émery Lumuba pour chuter sur avenue Kibombo.

  • Christian Kika

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*