Sud-Kivu La gestion de la caisse de solidarité contre le coronavirus pose problème.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi, demande, dans son point de presse d’hier lundi 30 mars, à la population de rester calme, vigilante et sereine. Il explique de ne paniquer pas car un virus, aussi dangereux que le corona virus, ne peut être vaincu par la peur mais plutôt par la mise en pratique des mesures de préventions.

Le chef de l’exécutif provincial ajoute que la collaboration doit régner entre tous afin de pouvoir mettre hors d’état de nuire cette pandémie au Sud Kivu. Selon lui, les professionnels de santé, les journalistes, les communicateurs sociaux et les autres responsables doivent insister sur les mesures de protection afin d’épargner la population qui risque d’être contaminée à grande échelle.

Le gouverneur Théo Ngwabije Kasi annonce aussi que, sur le plan social, une caisse de solidarité est déjà opérationnelle. Il débourse 10 mille dollars américains comme contribution personnelle.  Il oublie cependant d’annoncer qu’un notable du Sud Kivu, Norbert Basengezi Kantitima, venait de faire un don  5 mille dollars.

C’est le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha, qui gère les finances. Selon certains agents du ministère provincial de l’urbanisme, l’argent destiné à acheter des kits pour faire face à cette pandémie n’a pas été utilisé correctement et rationnellement. Un donateur épris de l’esprit patriotique avait donné cette cagnotte.

Egide Kitumaini

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*