Après plusieurs années d’attente, l’hôpital « Sifa Mahanya » fonctionne

L’hôpital privé de Joseph Kabila portant le nom de Sifa Mahanya vient d’être remis à la communauté de Makobola. Il est situé dans la zone de santé de Nundu dans le territoire de Fizi. Ce don vient limiter la propagation du covid-19

Ce centre moderne construit sur fonds propre du président honoraire de la République Démocratique du Congo est équipé à en croire la substance du communiqué signé par le gouverneur de province du Sud Kivu et diffusé dans les médias sociaux ce dimanche dans la soirée.

Selon le chef de l’exécutif provincial, ce don vient renforcer la lutte collective contre la maladie à coronavirus dans la province du Sud Kivu. Cet hôpital qui a une capacité d’accueil de 63 lits est mis à la disposition du comité provincial de la riposte contre le Covid-19 afin d’aider la population. Selon le communiqué de Théo Ngwabije, cet acte vient contribuer à la réduction de la propagation de la pandémie qui fait des ravages sur le plan planétaire.

Sur le plan géographique, cet hôpital est situé à environ vingt-deux kilomètres, au Sud de la ville d’Uvira, cité qui fait face actuellement à plusieurs défis dont le manque d’eau potable et l’énergie électrique de la Snel.

Cet hôpital n’a jamais fonctionné depuis son érection vers les années 2013-2014. Plusieurs tentatives de raccordement d’eau et d’électricité ont été essayés mais sans succès. L’on sent une certaine réticence de la population de pouvoir s’approprier cet ouvrage du fait qu’elle résisterait des efforts de certaines autorités du FCC, les quelles partagent une histoire commune avec le Rassemblement Congolais pour la démocratie, le RCD de triste mémoire.

Ses animateurs avaient perpétré des massacres à Makobola dans le secteur de Tanganyika. Cette plaie qui tardent à se cicatriser l’a plusieurs été tentée fois dans la période de la campagne électorale mais tous les efforts sont restés vains.

Ce bâtiment est de trois étages. « L’eau et l’électricité y sont installés », précise Lubunga Byaombe, natif du coin qui ajoute que son inauguration devait intervenir dans les jours à venir. Il précise que ce centre devait abriter un centre mère et enfant d’après l’esprit du donateur.

Compte tenu de l’urgence, l’autorité morale du Front commun pour le Congo a décidé de le mettre à la disposition de la population du Sud Kivu. L’idée maitresse est de combattre le virus à couronne. Il est situé à la lisière des territoires d’Uvira et de Fizi, frontaliers du Burundi et de la Tanzanie.

Ngwabidje invite la communauté riveraine d’emboiter le pas à Joseph Kabila pour qu’ensemble, ce virus ravageur soit vaincu de la même manière que la maladie à virus Ebola a été vaincu au Sud Kivu.

  • Egide Kitumaini

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*