Le lavage des mains pas encore obligatoire au marché de Nyawera

Trois ou quatre sceaux robinets à quelques entrées du marché de Nyawera, du côté donnant sur les avenues Lumumba et Hippodrome. Des bouts de savons blanchâtres sont déposés sur ces lave-mains. Ceux qui le veulent se laver les mains. D’autres ne le font pas.Selon les voisins de ces dispositifs hygiéniques, le lavage est volontaire mais pas obligatoire.

Le président du comité syndical du marché de Nyawera, Fabien Binja, reconnaît, que le nombre des lave-mains est  encore insuffisant. « Le marché ne dispose actuellement que 6 seaux robinets, certains payés sur fonds propres et d’autres donnés par l’association des femmes  chrétienne », explique-t-il.

Selon notre source, au moins 3 000 personnes passent chaque jour dans le marché de Nyawera.

Rachel Fadhili

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*