Bukavu développe une autre forme de grippe ?

Les médecins sont appelés à être vigilants dans la prise en charge des patients. C’est ce que recommandent des personnes qui développent actuellement une autre forme de grippe dont les symptômes ressemblent à ceux de la Covid-19.
« La grippe fait partie des signes que présentent les patients atteint du coronavirus. Cependant, toute grippe n’est pas liée à la maladie à coronavirus ». Une précision du docteur Claude Bahizire de la Direction Provinciale de la Santé au Sud Kivu.
Contactés à ce sujet, certains patients pensent que le développement de cette grippe, actuellement, est dû au changement climatique dans la ville de Bukavu. Ils estiment que chaque fois que la saison sèche arrive une épidémie de la sorte est au rendez-vous.
Présentement, plusieurs familles sont touchées. Malheureusement, chaque patient gère cette maladie de sa façon. Certains sont soumis à une cure de sérum et d’autres se livrent à l’automédication à travers une solution composé d’eau tiède avec des produits médicamenteux artisanaux.
Une confusion règne autour de cette maladie. Certains pensent que c’est le paludisme. D’autres l’apparentent à la grippe. Une situation qui fait que certains lient ses symptômes au coronavirus par manque d’informations sûres.
Contacté, un médecin qui a requis l’anonymat recommande aux patients d’aller voir les médecins dès l’apparition des premiers signes estimant tout de même que le début de la saison sèche indispose plusieurs habitants. Ceux-ci font face à d’énormes difficultés d’ordre hygiéniques dues à la poussière répandue dans presque tous les coins de la ville de Bukavu.
« Cela fait deux semaines que je souffre de la grippe dont les signes ressemblent à ceux du coronavirus », indique un patient soulignant qu’il est réticent d’aller se faire consulter à l’hôpital de peur d’être retenu en tant que porteur du coronavirus et de surcroit être placé en quarantaine.
A en croire un médecin, « une personne peut présenter des syndromes liés à la grippe et ne pas être porteur du coronavirus », tout comme il peut être porteur du coronavirus mais, il faut des tests rapides pour le prouver.
Il demande à la population de continuer à respecter les mesures sanitaires et gestes barrières pour lutter contre la pandémie, surtout ceux qui exercent des activités commerciales le long de la route. La fièvre typhoïde, le choléra, le rhume, les infections chez les femmes, la grippe sont entre autres conséquences liées à la présence de la poussière qui se répand dans la ville actuellement. Ainsi, le port du masque, la distanciation sociale sont recommandés pour toute personne afin de réagir positivement à la riposte de la Covid-19.

Daniella Mudahama

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*