Les écoles peuvent réouvrir d’un moment à l’autre

Nous sommes techniquement prêts pour organiser l’examen d’Etat 2020.
Nous attendons les directives du ministère national de l’EPST à partir de Kinshasa.
Il y a l’état d’urgence sanitaire.
Ces propos sont de l’inspecteur provincial principal, IPP, Bernard Tembo.
Il ordonne les chefs des établissements scolaires, de lui ramener les fiches d’identification des finalistes du secondaire pour leur transmission a Kinshasa.
Selon l’IPP, ces fiches d’identifications ont été envoyées, depuis février 2020, dans les écoles.
Bernard Tembo explique qu’il faut 220 jours d’enseignement pour valider une année scolaire.
Mais 180 jours suffisent également.
Avant l’état d’urgence sanitaire qui a fermé les écoles, la province éducationnelle du Sud-Kivu 1 était déjà à 150 jours.
Si Sud-Kivu donne encore cours pendant 30 jours, l’année scolaire 2019 – 2020 ne pourrait pas être déclarée blanche.
C’est encore possible, conclut notre source.
L’inspection provinciale du Sud-Kivu 1 organise d’ailleurs, demain mardi 16 Juin, une réunion en vue de définir les stratégies sur l’ application les mesures barrières de la covid 19 en cas d’éventuelle réouverture des classes.

Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*