Kalehe : Ingurgiter la boisson Boa pour noyer le coronavirus

Des buveurs passent leur temps à avaler, à ingurgiter force boa, pendant cette  période de l’état d’urgence sanitaire et de confinement. Ce boa est la dénomination d’une boisson locale fortement alcoolisée. Ces disciples de Bacchus expliquent n’avoir pas et se trouver un loisir.

Plus de 10 personnes se partagent la bouteille de boa. L’une après l’autre, de bouche à bouche, sans porter de cache-nez, ni respecter la distanciation sociale. Ces mesures ou gestes barrières concernent les citadins. « La covid 19 ne pourra pas traverser le lac Kivu et atteindre le peuple béni de Kalehe », chantent en chœur ces jouisseurs
quelque peu dans les vapeurs.

Une fillette âgée de 9 ans vient entre temps d’être violée, le samedi 20 juin, à Nyabibwe dans le groupement de Mbinga Nord.Un garçon âgé de 19 ans a abusé de cette élève de la 3 ème primaire.
La police a arrêté ce présumé violeur. Le président de la société civile Nyabibwe confirme l’information et affirme suivre de près cette affaire.

Adolphe Debaba

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*