Venant Bashizi ne s’est pas suicidé par militantisme politique

Venant Bashizi du groupement de Burhale sest suicidé par empoisonnement, le week-dernier, non pas par militantisme politique mais pour des raisons plutôt passionnelles.

Son village Lukombo raconte que le gars a bu l’acide sulfurique, cet acide qu’on met dans les batteries. Le personnel médical parle dune substance chimique corrosive, qui lui a brûlé l’estomac.

Selon des rumeurs persistantes reprises par quelques médias périphériques et réseaux en ligne, Venant Bashizi habiterait Burhuza.
Il se serait tué suite à la condamnation de Vital Kamerhe dans le procès dit des 100 jours. Venant Bashizi est bien mort bien avant le prononcé du jugement.

Gilbert Bahindwa

Share this:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*