Calendrier scolaire réaménagé, mimétisme aveugle et justification des fonds

Au terme du calendrier scolaire réaménagé, la reprise des activités scolaires est fixée au lundi 3 août et se clôture le jeudi 3 septembre 2020. Au cours de cette dernière étape de l’année scolaire 2019 2020, il est demandé, aux établissements scolaires, de veiller au respect des mesures barrières de prévention sanitaire contre la prévention de la pandémie de covid 19.

Ces dispositions pratiques sont contenues dans la correspondance que le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (Epst), Willy Bakonga, vient d’adresser aux gouverneurs de 26 provinces de la RDC.

D’après l’ancien enseignant et le défenseur des droits humains, Jean Moreau Tubibu, le gouvernement congolais devrait laisser les enfants étudier normalement au lieu de s’acharner à récupérer tout le temps perdu durant de la période de l’état d’urgence sanitaire et d’établir un calendrier irréaliste. « Aucun enseignant n’est capable de vider la matière de l’année en 30 jours, composer les épreuves, les corriger et remettre les résultats au parent le 3 septembre prochain. C’est du mimétisme et de la justification de fonds que les bailleurs allouent à l’éducation », affirme Jean Moreau Tubibu.

L’inspecteur principal de la province éducationnelle de Sud-Kivu 1, Bernard T embo, rappelle que l’année scolaire compte normalement 220 jours, et au minimum 180 jours. Selon lui, 150 jours d’enseignement étaient déjà écoulés avant que l’état d’urgence sanitaire suite à la pandémie du coronavirus ne soit décrété en RDC.

Claudine Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*