Les jeunes échangent sur la gestion de l’entreprise et l’émergence sociale

Les jeunes de Bukavu ont beaucoup des talents qui ne sont pas bien encadrés.

Ce sont des propos du coordonnateur de Kazi Action, Placide Ntole,  au cours d’un séminaire des jeunes. C’était ce mercredi 12 août en marge de la célébration de la journée internationale de la jeunesse.

D’après Placide Ntole, les jeunes entrepreneurs  de Bukavu travaillent mais ils ne sont pas organisés. Ils  ne peuvent pas exceller dans leur entreprise.

Selon lui, ce séminaire offre un espace aux jeunes entrepreneurs pour s’exprimer et présenter leurs actions auprès des autres jeunes. Il faut montre aux jeunes la bonne manière de tenir une entreprise et les modalités d’une bonne émergence.

« A Bukavu, bon nombre des jeunes entrepreneurs travaillent dans l’informel. C’est-à-dire, beaucoup des jeunes font des bonnes activités mais ne sont pas bien organisés. Et c’est qui fait à ce que les jeunes de Bukavu n’ont pas assez de partenaire dans leur entreprenariat. C’est pourquoi nous leur avons invités pour qu’il puisse discuter avec les autres entrepreneurs ». explique Placide Ntole.

Le ministre provincial de l’agriculture, le jeune Marcelin Bahaya, a rehaussé de sa présence dans ce séminaire de l’organisation Kazi Action.

Selon lui, la jeunesse est en train de  se réveiller et de prendre les choses en mains.

Le ministre Marcelin Bahaya affirme que des telles activités permettent de responsabiliser les jeunes pour  le développement de la ville de Bukavu.

« Nous sommes en train de voir que la jeunesse se réveille dans notre province. Les jeunes ont compris qu’ils doivent se lancer dans l’entreprenariat. Et nous, gouvernement nous sommes disposés à les appuyer afin que demain, on puisse crée des jeunes millionnaires » affirme-t-il.

Ce séminaire des jeunes s’est tenu au centre d’excellence de l’Université Catholique de Bukavu,  Campus de Bugabo dans la commune de Kadutu.

Georges KITOKA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*