Presse : Le journal Le Souverain Libre vient de sortir de presse son édition numéro 245 de fin août 2020

L’éditorial s’intitule « Routes en déroute».

Les véhicules de fret et de transport en commun effectuent des escales pénibles à Kalimoto sur le tronçon Bukavu-Kamituga de la route nationale numéro 2. Des camions, voitures, bus et motos rugissent et usent leurs disques pour franchir les gros bourbiers. Les équipages s’arment des bêches, pioches et barres de mine pour combattre les mares cloaques.

Entre temps, vers Bunyakiri dans le territoire de Kalehe, les femmes deviennent des portefaix sur la route Miti-Walikale-Kisangani. Cette route nationale numéro 3 est dans un état de délabrement très avancé. Ces dames dites Kasomba transportent au dos ou à la tête, les marchandises des commerçants et les bagages des voyageurs. Elles effectuent le transbordement de ces lourds colis du mauvais endroit de cette route à l’autre côté qui est praticable.

Sur la nationale numéro 5 par contre des jeunes brulent des pneus dans la plaine de la Ruzizi. Ce parcours des nids de poules impraticables amortit vite les véhicules.

Pendant ce temps, les hommes insolvables ruinent les associations féminines à Nyangezi dans le territoire de Walungu.  Les femmes de Nyangezi se regroupent en association villageoise des femmes et de crédits, Avec et s’autofinancent. Certains hommes viennent emprunter de l’argent dans ces structures et ne remboursent pas. Ce qui fâche et suscite des disputes dans certains foyers.

Les Avec permettent aux femmes de créer des activités génératrices des revenus.

Vous pouvez trouver toutes ces éditions aux différents points de vente du journal « Le Souverain Libre ».

Vous qui aimez et aimeriez recevoir régulièrement « Le souverain Libre, abonnez-vous.

C’est une opportunité pour soutenir votre tabloïd.

Joëlle BUFOLE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*