La Dpmer lève la grève en réclamant 15 mois d’arriérés.

Le travail reprend timidement ce mercredi 18 novembre à la Direction Provinciale de la Mobilisation et Encadrement des Recettes, Dpmer Sud Kivu.

Les agents de la direction provinciale de Mobilisation et d’Encadrement des Recettes, Dmper Sud Kivu ont repris timidement le travail ce mercredi après un appel lancé par le chef de l’exécutif provincial qui les appelle en même temps à rompre avec ce mouvement de grève.

Le gouverneur Théo Ngwabije Kasi leur a fait part des difficultés auxquelles la province fait face dans la mobilisation des recettes. Il n’a pas manqué d’évoquer le manque criant  de la rétrocession, un manque à gagner pour le Sud Kivu.

Théo Kasi promet de prendre en compte leurs revendications qui du reste, sont non-illégitimes.

Pour sa part, le directeur intérimaire provincial de la Dpmer, maitre Alain Ntambuka Nyangezi, profite de cette occasion et appelle les assujettis à s’acquitter, en toute responsabilité, de leurs obligations fiscales.

Il précise que désormais les bureaux et points de vente des services de sa direction sont ouverts de 8h à 16h afin de recevoir les assujettis. « Nombreux sont déjà leur poste d’attache », rassure Alain Nyangezi.

Les agents de la Dpmer réclament au gouverneur de province 15 mois d’arriérés de salaire. Une réclamation recadrée par le responsable de ce service de mobilisation des recettes.

De ces 15 mois, Ntambuka précise qu’il y a 9 mois d’arriérés qui datent de l’époque du gouverneur Nyamugabo  et un mois d’arriéré consommé pendant l’intérim transitionnel de l’ancien ministre Doli Bizimungu, avant l’entrée en fonction de Théo Kasi.

Depuis l’entrée en fonction de Kasi, cinq mois d’arriérés sont consommés. L’opinion se demande comment vivent les familles des agents de ce service étatique ! Peut-on résister à la corruption dans cette situation ?

Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*