Mwenga : le projet de réfection de la route nationale numéro 2 interrompu par les pluies diluviennes

La pluie qui s’abat régulièrement sur le territoire de Mwenga ne permet pas à l’Office des Routes de finir son projet consistant à réhabiliter cette route d’intérêt nationale dans le délai imparti.

Une pluie ponctuelle entrave le cours normal des travaux de réhabilitation de la route sur la nationale N°2.

Le délai de deux semaines accordées à l’Office de Routes pour réparer des endroits délabrés sérieusement sur cette route est déjà expiré sans un résultat escompté.

Anicet Kakesa, le directeur de l’Office de Routes indique qu’il est impossible qu’une infrastructure en état de délabrement très avancé soit réhabilitée en deux semaines. Pour lui, la période accordée à l’exécution de ce projet reste utopique et donc, irréaliste.

Ce responsable ajoute que pendant cette période pluvieuse, les ouvriers et les machines de son organisation ne peuvent fonctionner dans le rythme normal.

« Il est difficile de supprimer une vingtaine de bourbiers qui jonchent la chaussée entre Kasika-Kalimoto et Kibumba jusqu’à Mwenga », évoque-t-il franchement.

Toutefois, Anicet Kaseka propose qu’on  puisse installer des barrières de pluies sur cette partie de la route. Ce, dans le but de donner la chance aux ouvriers de son entreprise afin d’évoluer petit à petit.

Les barrières de pluies sont des mesures qui interdisent la circulation aux transporteurs et/ou aux conducteurs des engins motorisés pendant ou immédiatement après une période des pluies intenses.

Pendant ce temps, les usagers de cette route vivent le calvaire. Récemment les habitants de Mwenga et de Kamituga sont descendus dans la rue pour manifester leurs colères devant l’état piteux de cette infrastructure d’intérêt national passant par chez-eux.

Ils affirment qu’ils sont enclavés et que le prix des produits de première nécessité ne cessent de galoper à cause de l’impraticabilité de cette route.

Cela fait deux semaines que quelques élus et certains notables de Mwenga avaient rencontré l’autorité provinciale à ce sujet. Il est ressorti des résolutions que dans deux semaines les travaux finiraient.

Ce délai avait été qualifié d’irréaliste par l’Office de Routes. Cette entreprise avait averti en estimant que c’est la pluie s’abat sur cette partie du territoire national qui complique davantage la progression des travaux.

Longue de près de 180km, la nationale n°2 part de Bukavu en passant par Walungu, Mwenga centre jusque dans la cité minière de Kamituga.

·        Trésor Ilanga

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*