Kalehe : La volonté policière restaure l’autorité de l’Etat et lutte contre l’impunité

Des acteurs de la société civile saluent les efforts fournis par des éléments de la Police nationale congolaise. Ils ont mis la main sur des présumés ravisseursCes derniers auraient enlevés une femme le 22 janvier 2021.

Cette situation permet à la population de comprendre que la justice populaire ne peut jamais résoudre ce genre d’abus. Elle ne peut aussi jamais aider à connaitre les vrais auteurs d’actes ignobles au sein de la communauté.

C’est depuis vendredi 22 janvier 2021 vers 15 heures que Joséphine Kajibwami a quitté son domicile pour aller chercher des braises. Dès lors elle n’est pas revenue.

Saisi de cette information, quelques éléments de la police nationale œuvrant dans cette entité ont ouvert des enquêtes.

Ce mardi 26/01/2021 un corps sans vie a été retrouvé. Il s’agit de celui de la pauvre disparue. Trois suspects kidnappeurs sont aux arrêts et transféré déjà au parquet.

La balle est maintenant entre les mains de la justice, rassure Agnès Mushengezi, actrice de la société civile.

L’événement se passe dans la localité de Munanira dans le groupement de Mbinga-Sud, sous village de Bulembo/Chigera.

Depuis le début de l’année 2020, au moins plus de quatre cas de disparition ont été enregistrées dans le territoire de Kalehe.

Le 19/01/2021, le corps sans vie de Nelson Kavuko âgé de 8 ans a été retrouvé à Kanenge, Village Kabulu 1er dans le groupement de Mbinga-Nord.

Valet Chebujongo, signe cette nouvelle à partir du club de lecture du Souverain libre à Kalehe.

·        Egide Kitumaini

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*