Bukavu : Quelques jeunes manifestent leur ras-le-bol au niveau de cimetière de la Ruzizi

Des jeunes de l’avenue  Irambo  réclament la réhabilitation du tronçon routier quartier latin-cimetière de la Ruzizi. Ils barricadent avec courroux la dite route.

Dans la matinée de ce jeudi 11 février 2021, certains jeunes du quartier Nyalukemba ont signifié leur ras-le-bol. Ils sollicitent la réhabilitation du tronçon routier quartier latin !-Cimetière de la Ruzizi  dans un bref délai.

Cet axe est dans un état de délabrement très avancé depuis un moment. Ces jeunes s’insurgent contre les autorités compétentes.

Ils stipulent que ces autorités font fi de l’état de ce tronçon. Ils ont barricadé la route, brulés de pneus et ont scandés des chants mélancoliques.

L’axé au cimetière de la Ruzizi est impossible. Les familles qui viennent enterré leur mort se voient obligé de transporter les cercueils sur la tête et les épaules.

David Cikuru, président de la société civile  d’Ibanda explique que c’est inconcevable que les habitants payent quotidiennement l’impôt mais en contrepartie aucune action de réhabilitation de cette route  n’est faite. Il regrette aussi l’inaction des gouvernants.

Bon nombre de plaidoyer ont été entrepris par les membres de la société civile pour réclamer la réhabilitation  de cet axe, mais en vain.

·         Loïc Mambo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*