Spectre de désobéissance fiscale sur le territoire d’Idjwi

Les insulaires d’Idjwi exigent aux autorités des explications sur les nombreuses taxes qu’ils paient. C’est à tavers la réunion tenue par les mouvements citoyens et certains acteurs de la société civile.

Hier dimanche 21 février à Kashara dans la chefferie Ntambuka, Les participants font remarquer que la circulation entre certains groupements devient un calvaire. Les ponts sont coupés dans ces entités depuis plusieurs semaines.

Cependant, les taxes continuent à être perçues dans différents marchés et ports. Les mouvements citoyens et la société civile demandent aux autorités locales de proposer vite des alternatives crédibles aux défis d’infrastructure. Faute de quoi, ils menacent de lancer la campagne de désobéissance fiscale.

Plus de taxes et d’impôts sur l’ile d’Idjwi, du moins dans la chefferie Ntambuka.

Claudine Lumvi

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*