Bukavu : Une maison part en fumée, aucun membre de la famille ne vit le drame

Versant raide de l’avenue de la montagne donnant sur la rivière Ruzizi au bout de Nguba dans la commune d’Ibanda. Visage au teint et portant une robe noire avec quelques rayures en jaune, une dame est assise devant une porte blanche d’une parcelle.

« Mes cinq enfants et moi étions à Nyangezi depuis un certain temps. Mon mari n’est pas à Bukavu. Il travaille ailleurs. Notre maison brûle hier mercredi 17 mars. Je suis rentré. Que le Seigneur   Dieu  nous console et réconforte », raconte-t-elle, abattue, entre d’abondants sanglots. 

A l’intérieur de la parcelle, il y a une maison de deux niveaux.  Le rez de chaussée n’est pas touché. Par contre, l’étage est encombré des tôles tordues et d’une antenne de télévision calcinée. De meubles, il ne reste que cadres métalliques. Le lieu est plein des cendres.

Les voisins expliquent que l’incendie s’est déclaré au-delà  de 16 heures. Ils ont arrachés de motte de boue dans la terre rouge au versant pour éteindre le brasier. Ils sont parvenus au bout du feu alors que tout était déjà parti en fumée.

Le camion anti incendie d’Effo Perso est arrivé avec quelque retard. Il ne pouvait pas atteindre le lieu de l’incendie. Des escaliers en planches mènent à la maison calcinée. Celle –ci est située à presque 100 mètres de la route sur une petite raide.

Jessica Fataki

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*